Comment vivre en couple avec une personne bipolaire

Comment vivre en couple avec une personne bipolaire

Le trouble bipolaire peut affecter la relation de couple, mais, si vous respectez quelques conseils, vous pourrez apprendre à vivre avec cette personne et profiter d'une relation riche et satisfaisante. Toutefois, si votre partenaire est bipolaire, vous devez savoir comment la traiter, gérer ses crises et ses sautes d'humeur. Surtout, gardez à l'esprit que la patience sera votre meilleure alliée. Les relations avec les personnes atteintes de ce trouble peuvent être compliquées, mais en suivant des lignes directrices, vous pourrez avoir une relation apaisée. Dans cet article de toutComment, nous vous expliquons comment vivre en couple avec une personne bipolaire pour que vous sachiez comment gérer votre relation.

Étapes à suivre:
1

L'essentiel pour avoir une relation saine avec une personne bipolaire est d'apprendre à communiquer. Il est important de ne rien laisser en suspens et de résoudre immédiatement tout malentendu qui se présente. Ainsi, vous serez dans le même camp et votre partenaire ne vous mettra pas tout sur le dos. Les personnes bipolaires ne savent pas comment gérer les déséquilibres émotionnels. Ainsi, si quelque chose l'a dérangée ou si elle a fait quelque chose qui vous a blessé, asseyez-vous autour d'une table pour en parler calmement et tranquillement.

Exposez vos sentiments ouvertement, sans crainte et sans tabous. Parlez et écoutez pour que vous puissiez vous comprendre et pour que le conflit soit résolu de la meilleure façon possible. Sachez que les personnes bipolaires sont des personnes qui, quand elles vont bien, vont très bien, mais qui quand elles vont mal, vont très mal. Par conséquent, il est important d'essayer d'atténuer ces crises et de gérer ensemble tout malentendu du mieux possible. Dans cet article de toutComment, vous trouverez quelques conseils sur la façon d'améliorer la communication au sein du couple.

2

L'un des symptômes que présentent les personnes bipolaires est qu'elles passent de la joie à la tristesse en un instant. L'origine de cette instabilité peut être une pensée négative, une situation stressante ou tout autre incident mineur qui provoque ce changement d'humeur. C'est pour cette raison que, si vous voulez être le/la partenaire d'une personne bipolaire, vous devez toujours avoir une attitude positive.

Quand vous voyez que votre partenaire est déprimé(e) ou que son moral est au plus bas, vous devrez vous efforcer de créer une atmosphère détendue, d'être positif/ve et de le/la soutenir. Il est important de ne pas vous fâcher et de ne pas le/la blâmer pour ses sautes d'humeur : votre partenaire est la personne qui souffre le plus de cette situation. Bien que nous vous recommandions de garder une attitude positive, ne faites pas l'erreur d'être trop insistant(e). Si votre partenaire n'a pas envie de sortir, ne le/la forcez pas et n'insistez pas. Respectez son espace personnel, mais restez avec lui/elle. Faites-lui savoir que vous êtes là pour lui/elle et que vous n'êtes pas son ennemi(e).

3

Comme nous venons de le souligner, il est essentiel de le/la tranquilliser, surtout lorsque son humeur est changeante. Ne stressez pas, ne vous fâchez pas et surtout, ne le/la blâmez pas : il/elle ne le fait pas exprès. Gardez votre calme et si, brusquement, votre partenaire change d'humeur et entre dans une phase dépressive, respectez-le/la.

Cela ne veut pas dire que vous devez devenir son esclave. Votre partenaire doit comprendre que vous avez votre vie et que vous n'êtes pas à son service. Si il/elle n'a pas envie de sortir, mais que vous oui, sortez avec vos amis. Parlez-lui-en pour lui faire comprendre que sa maladie ne doit pas affecter votre vie sociale.

Nous l'avons dit dans le premier point, la communication est essentielle afin que vous puissiez vous comprendre et faire régner le respect dans votre relation. Ne faites pas l'erreur d'être toujours à sa disposition : vous avez une vie en dehors de votre relation de couple. Vous devrez donc le/la respecter, le/la soutenir, mais toujours garder votre espace personnel.

4

Les périodes de dépression chez une personne bipolaire peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours, voire des semaines. Si vous voyez que votre partenaire est au plus bas, vous pouvez l'aider à se relever en lui proposant des activités, des projets ou des jeux. Le rire est excellent : il génère des endorphines et permet d'accéder à un état de bien-être. Faire des blagues, regarder une comédie ou jouer à des jeux amusants peuvent être de bons remèdes pour l'aider à traverser cette période.

Nous vous répétons également qu'il est important de ne pas insister. Cependant, si vous voyez qu'il/elle est abattu(e), vous devez devenir son roc, l'épaule sur laquelle il/elle peut s'appuyer et la main tendue pour l'aider à sortir de ce gouffre. Soyez patient et élaborez des plans, trouvez des idées et faites des suggestions pour l'aider à aller mieux. Une bonne idée est de le/la surprendre avec son repas préféré ou d'organiser une soirée avec des films comiques. Faites-lui se sentir bien et, peu à peu, vous noterez des améliorations dans son humeur.

5

En ce qui vous concerne, vous devez être très prudent(e) dans votre implication dans la relation. Une relation avec une personne bipolaire nécessite de la patience et certaines choses que ne demande pas une relation traditionnelle. Et c'est précisément pour cela que, par inertie naturelle, vous finissez souvent plus impliqué(e) que vous ne le devriez. Sachez que vous n'êtes PAS sa mère/son père, vous êtes son/sa partenaire qui le/la soutient et est à ses côtés, mais qui a également sa vie, son indépendance et ses rêves.

C'est pourquoi vous devez l'aider et le/la soutenir, mais vous n'êtes pas responsable de sa vie ou de sa maladie. Il/elle doit aussi cultiver son indépendance, ses relations avec ses amis et ses rêves. Un couple est l'union de deux personnes et cette individualité doit être respectée et maintenue, même si l'une des deux personnes souffre de ce trouble. Sur toutComment, nous vous expliquons comment vivre avec une personne bipolaire.

6

Au niveau économique, sachez qu'une personne bipolaire peut avoir des épisodes d'achat compulsif. Il est donc important, si vous avez une vie commune, que ce soit vous qui gérez l'argent et contrôlez les dépenses. Sinon, votre partenaire risque de faire de grandes dépenses lors de ses crises d'angoisse. Celles-ci lui feront se sentir coupable et peuvent le faire sombrer dans la dépression. Par conséquent, pour éviter ce cercle vicieux, il est préférable que ce soit vous qui gérez le budget familial et l'argent du foyer.

Parlez-lui-en calmement pour qu'il/elle comprenne cette décision et qu'il/elle accepte de vous déléguer cette responsabilité. Nous soulignons à nouveau l'importance de parler avec lui/elle car la communication est essentielle. Vous pourrez ainsi vous comprendre et être une véritable équipe.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment vivre en couple avec une personne bipolaire, nous vous recommandons de consulter la catégorie Amour.