Partager
Partager sur :

6 mythes sur l'orgasme féminin

6 mythes sur l'orgasme féminin

Le monde de la sexualité féminine est criblé de mythes qu'il faut analyser pour comprendre, une fois pour toutes, comment une femme peut profiter pleinement des rapports et atteindre l'orgasme facilement. L'industrie du porno a fait beaucoup de mal au sexe parce que beaucoup de gens pensent que certaines situations qui se produisent juste à l'écran sont la norme et que, dans la vie réelle, il faut beaucoup plus de travail et d'attention pour que les deux partenaires apprécient le rapport. Dans cet article de toutCOMMENT, nous allons vous faire découvrir 6 mythes de l'orgasme féminin qu'il faut désarçonner dès que possible.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment arriver à l'orgasme féminin

L'orgasme vaginal est le plus fréquent

Totalement faux. En fait, seulement 1/3 des femmes éprouvent ce type d'orgasme pendant les rapports sexuels. Rappelez-vous que le point du plaisir féminin est le clitoris et il se trouve est au-dessus des lèvres vaginales, de sorte que la pénétration peut à le stimuler de l'intérieur mais le plus grand plaisir arrive de l'extérieur.

Ainsi, bien qu'une femme puisse avoir un orgasme vaginal à certains moment, la vérité est que la plupart ont besoin d'avoir le clitoris préalablement stimulé avec la masturbation, des caresses ou le sexe oral pour atteindre l'orgasme. Par conséquent, si vous voulez profiter pleinement du rapport, ne vous contentez pas seulement des pénétrations, mais demandez à votre partenaire de vous caresser d'autres parties érogènes du corps et s?il ne le fait pas, touchez-vous vous-même : vous verrez que cette expérience est extraordinaire.

Il est possible d'exiter une femme en touchant le point G

Le point G féminin existe, oui, mais c'est un tissu spongieux entourant la zone de l'urètre. Quand une femme est excitée, elle sécrète un flux provenant de glandes qui sont à l'intérieur du vagin et l'excès de lubrifiant est absorbé par le point G, qui s'agrandit. C'est-à-dire, quand vous n'êtes pas excitée, il est impossible de trouver le point G parce que vous ne pouvez pas le détecter et, si vous le touchez, vous vous aurez plus envie de faire pipi qu'autre chose.

Au moment où vous êtes excitée, alors vous pouvez stimuler cette zone du corps qui peut vous aider à atteindre l'orgasme et parfois, en l'atteignant, il sécrète un liquide de lubrification, on parle alors d« éjaculation féminine ». Une femme seule pourra difficilement arriver au point G sauf si elle a un sex-toy, mais le mieux est que le partenaire sexuel se charge de le faire.

Sur toutCOMMENT, nous vous expliquons comment stimuler le point G féminin.

Les femmes ont plusieurs orgasmes

Certaines femmes peuvent atteindre plus d'un orgasme au cours d'une session de masturbation ou lors d'un rapport sexuel avec un partenaire, mais cela ne signifie pas qu'elle doive toujours avoir plusieurs orgasmes pour que l'expérience ait été satisfaisante. Il y a également d'autres femmes qui ne supportent pas qu'on continue de les toucher après avoir atteint le premier orgasme, car la zone peut être extrêmement sensible et, donc, pas pas supporter plus de stimulation.

Alors oui, certaines femmes peuvent avoir plusieurs orgasmes et d'autres qui ne peuvent pas en raison de leurs conditions physiques. Et, surtout, ne pensez pas que si une femme n'a pas plus d'un orgasme lors d'un rapport, c'est que c'était mauvais ; vous aurez tous les deux apprécié et passé un moment intime et plaisant.

L'expulsion de fluides est synonyme de bon orgasme

Il existe aussi certains mythes sur l'orgasme féminin qui se sont répandus à cause des films X tels que, par exemple, envisager une femme atteint l'orgasme lorsqu'elle éjecte un fluide, semblable au sperme que sécrète l'homme à la fin. Ceci est totalement faux parce que même si il y a des femmes qui expulse bien plus de fluides pendant l'acte, le fait est que la plupart d'entre elles sont mouillées mais ne rejette pas ce « jet » de liquide.

En fait, très peu de femmes peuvent le faire, ça n'a rien à voir avec le plaisir de l'orgasme.

On obtient de meilleurs orgasmes avec un grand pénis

Un autre mythe qui s'est répandu dans notre société est de considérer que plus le pénis d'un homme est grand, plus le plaisir de la femme pendant le rapport est grand. Les hommes qui ont un grand pénis n'ont très certainement parfois pas été en mesure de profiter pleinement du rapport parce que la plupart des femmes ne supportent pas pénétration de membres trop grands ou gros.

Même s'il est vrai qu'on ne peut pas non plus profiter du rapport avec un pénis très petit, avec les préliminaires et différents sex-toys, il est facile d?atteindre l'orgasme. Ainsi, la taille du pénis n'a pas d'importance à condition que l'on ne parle pas de mesures extrêmement grandes ou petites (micropénis).

Vous apprécierez plus l'orgasme s'il se fait par voie anale

Même si le sexe anal est une autre méthode de stimulation et de plaisir sexuel, il est certain que le corps de la femme est conçue pour être pénétré par le vagin et profiter de l'orgasme grâce au clitoris et au vagin. Par conséquent, le sexe anal peut aider à innover et essayer d'autres expériences dans le lit, mais ce n'est pas comparable à la pénétration vaginale, car c'est là que se trouvent toutes les terminaisons.

En outre, bien que le sexe anal soit pratiqué, les femmes devront être stimulées par d'autres moyens pour garder l'excitation et profiter de l'expérience. De même, il faut être très prudent avec ce genre de sexe, car il peut endommager la zone. Sur toutCOMMENT, nous vous dévoilons comment faire du sexe anal pour la première fois.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à 6 mythes sur l'orgasme féminin, nous vous recommendons notre catégorie Amour.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur 6 mythes sur l'orgasme féminin

Que vous a semblé cet article ?

6 mythes sur l'orgasme féminin
1 sur 7
6 mythes sur l'orgasme féminin